Historique
La véritable histoire ....
29 octobre 2012

La véritable histoire du "Coq Gaulois" CG. Lors de l’exposition à la galerie Oblique le 04/10/2012 à Paris concernant les œuvres d’Albert UDERZO, figurait parmi ces dernières la planche des dessins ayant abouti au dessin final du "Coq Gaulois" emblème de la marque CG. En réponse à une question posée à M. Jean GESSALIN sur la naissance de ce coq emblème de la marque, voici ce que ce dernier nous a précisé en complément de la page 85 du livre " CHAPPE ET GESSALIN les artisans constructeurs". "Je venais de mettre le [548 N° 1] en piste avec FG BERTHELOT. Jusque là, le logo CG ne marquait pas les esprits. R Bonnet avait une gazelle, Charles Deutsch un hérisson etc....Mes garçons étaient fanas d’Astérix. Suite à un nombre de recherches et discutions, Marc SEGUIN a eu l’occasion de recevoir A UDERZO sur notre stand. La suite s’est faite tout naturellement. Ce fut un très bon moment en aparté. "Nos points communs sont la passion de l’auto et le crayon" m’a-t-il dit. Photo ci-dessous de la planche du projet du logo final.

JPG - 98.9 ko
Naissance du logo
JPG - 113.5 ko
M. Uderzo & M

Outre M. GESSALIN et Mme, les membres suivants représentaient l’Amicale CG à cette exposition ; Jean GORSE, Pascal et Eric KUS, Didier MALGA

JPG - 117.9 ko
M & Mme Gessalin
JPG - 232.8 ko
M Gorse et sa fille

.

JPG - 145.5 ko
Eric & Pascal Kus

A noter que le C 1300 châssis N° 1 de M. Bernard CHAPPE était exposé sur le trottoir devant l’entrée de l’exposition.

NB : Rappel à l’attention des membres de l’Amicale

. En préambule à cette naissance du "coq", M. GESSALIN a tenu à préciser que l’erreur dans l’article d’Echappement Classic est "une erreur de journaliste qui vu mon expérience se produit trop souvent". L’amicale en avait pris conscience depuis longtemps et tentait de faire rectifier les erreurs à chaque fois. C’est pour cette raison que pour éviter des polémiques stériles entre membres ou autres, nous avions décidé qu’ avant la parution de tout article sous la responsabilité d’un membre, ce dernier devait demander au journaliste le brouillon final d’un texte avant parution afin d’en corriger les erreurs éventuelles et d’indiquer en outre à la fin de cet article le nom et l’adresse de l’Amicale. Apparemment cette règle n’a pas été respectée, c’est pourquoi j’en profite pour la remémorer.

B PIGUET pour le bureau de l’Amicale.




0 Messages du forum
 
Vous êtes ici : AmicaleCG.fr > Historique > Article
Sondage
© AmicaleCG.fr, Spip - Télécharger Flash Player, Adobe Acrobat Reader et Firefox